1/3

Depuis 2001, Pénélope Haüsermann développe des ateliers de sensibilisation et des actions de médiation pour de publics très divers : des amateurs, des semi-professionnels, des adultes, des enfants, des seniors, des personnes en situation de handicap.

Pour l'artiste il s’agit toujours de permettre de s’approprier (ou se ré-approprier) son corps, de développer la confiance en soi.

S'APPROPRIER SON CORPS

  ET DÉVELOPPER LA CONFIANCE EN SOI

Pénélope Häusermann a développé une technique originale qui consiste à détourner des objets du quotidien (chaise, table...) pour en faire des agrès de cirque.

Le fait qu’il s’agisse d’objets usuels, familiers (suspendus parfois à seulement quelques centimètres du sol) lève l'appréhension que l'on peut avoir de la hauteur et du vide. L'enjeu est avant tout de prendre conscience des forces qui lient ces objets ainsi que notre propre corps à la gravité terrestre.

Une chaise, une table, deviennent alors des objets instables qu’il faut conquérir. Le corps y trouve un grand nombre de points d’appuis pour ses mouvements.

Il s’agit de déplacer le poids du corps d’un point à un autre sur le principe de l’escalade. Ce qui lui évite d’être constamment en force ou en équilibre, il peut trouver des positions de repos, de détente, de confiance alors qu’il est suspendu dans le vide.

 

Un table par exemple, propose un espace plus large que la simple barre et les deux cordes d'un trapèze classique.

Le plateau permet de s’allonger sur le ventre, sur le dos, de s’asseoir, de glisser. Le corps peut le traverser grâce aux ouvertures tantôt par la tête ou par les jambes.

DÉTOURNEMENTS D'OBJETS

1/3