« Je ressens le monde comme une tragédie ; un compte à rebours implicite mais toujours présent. Suspendue dans le vide, en proie au danger, je me raccroche à des racines imaginaires, toujours à même de basculer dans le néant, heurtée par la violence sourde d’une catastrophe annoncée.


Ce sentiment m’a inspiré la création d’un dispositif scénique particulier : un jardin suspendu et mobile, équilibré par des contrepoids d’eau.

Le corps entre en interaction avec ce « socle nature », métaphore de l’interaction explicite de l’humain sur la nature, mettant en évidence deux espaces : le dessus du jardin – plantes vertes, herbes, mousses… et le dessous, constitué de racines pendantes.
Le corps glisse, se contracte, s’allège et se densifie sur ses points d’appui.


Les mouvements prennent une vie autonome. Ils suivent un rythme corporel intérieur et transmettent une sensation organique.
La projection de vidéos sur l’écran végétal formé par les racines interagira sur le parcours du corps en confrontant le présent et le réel de la performance à la virtualité de sa représentation. »

Pénélope Häusermann


 

OBJET NATURE

           solo 27 ' - extérieur jour ou nuit

conception, mise en scène et chorégraphie  Pénélope Häusermann

avec Pénélope Häusermann et Benjamin Ritter

création lumière Sylvie Garot, Olivier Schwall

création sonore et musicale Benjamin Ritter

création vidéo Pénélope Häusermann, Cyrille Doukhan

conception technique des décors Nil Admirari et Jean-Michel Boivin

costumes et accessoires Martial Joly

production Les Intouchables avec l'aide de L'Espace Périphérique, La Villette - Paris, L'Avant Rue, le Cirque Binet et la Gare à Coulisses. Objet Nature a reçu le soutien du Ministère de la Culture - DMDTS.

télécharger le dossier d'OBJET NATURE

OBJET NATURE - générique - soutiens